ÊTRE ENCEINTE EN 1976

laurence_pernoud76



Ma mère était enceinte de moi en 1976…et je suis née en 1977, ça yeah vous savez mon âge :)
Alors, après avoir feuilleté le livre « J’attends un enfant » de Laurence Pernoud de 2008, je me suis intéressé à celui de 1976.
Quels conseils Laurence Pernoud a-t-elle pu donner à ma mère ?
Enceinte en 1976 ou en 2008 quelles différences ?

– le ton a changé : « Si vous avez trop engraissé » remplacé par « si vous avez pris trop de poids »

– l’alcool en 1976 : « le vin : vous pouvez continuez à en boire…n’excédant pas deux verres par jour». En 2008 : « Des que la grossesse est évoquée, il faut supprimer toute boisson alcoolisée, y compris le vin… » Le plus drôle ? c’est qu’en 1976 on conseil un verre de vin rouge par repas !!! :)

– le sel : En 1976 on parle de régime sans sel, en 2008 cette rubrique est supprimée.

– En 1976 on attache une partie importante au look, ou « la silhouette » plus exactement. « Pour distraire l’œil de votre silhouette, attirez-le sur votre visage, ayez les cheveux bien coiffés, un maquillage discret, mais soigné. Ne portez pas les cheveux trop longs ou trop flous. Pour alléger une silhouette un peu lourde, il faut une coiffure qui fasse la tête petite…. » drôle non ? :)

– Les tests de grossesses en 1976 ? « on injecte le sang ou l’urine de la femme à un animal de laboratoire. En cas de grossesse, on observe des modifications caractéristiques au niveau de l’appareil génital de l’animal. » Il parait qu’avant cela on injectait les urines à une lapine, puis on lui ouvrait le ventre 48 heures après. Si maman lapin avait des follicules rouges sur ces pauvres petits ovaires, c’est que maman Humain était enceinte…beurk !! Vive le progrès.

– En 1976 on parle tout juste d’échographie car c’est encore trop nouveau et trop cher, donc pas d’usage courant.

– En 1976, aucun médicament vendu sans ordonnance n’est dangereux « vous pouvez les absorber sans risques, aux doses habituel » …ah oui ? Par contre, en 2008 « tout médicament qui n’est pas indiqué est contre-indiqué »

– En 1976 on évoque la listériose, mais on ne parle pas de prévention. On pouvait manger des sushis alors ? :) euh oui on est en 76 pardon… :)

– En 1976 on ne parle pas encore de stress, de traumatismes, d’hypertension, ni d’hépatite…contrairement à 2008.

– En 1976, on parle d’anesthésie, utilisée dans certains cas pour endormir la future maman si elle souffre trop, la péridurale étant apparue  il y a 20 ans seulement.

– En 1976 Laurence Pernoud donne des méthodes pour choisir le sexe de l’enfant, elle parle de l’acidité vaginale, qui tuerait les spermatozoïdes Y, la fréquence des rapports qui toucherait là encore les spermatozoïdes Y, la date du rapport etc… Bizarrement, en 2008 ces infos ont disparu pour laisser place aux techniques de laboratoire et des FIV. C’était drôle quand même de savoir que mon vagin peut tuer les Y si il est trop acide, non ? :)

–  En 1976 on recommande à la maman de rester au lit pendant 15 jours (dont 10 à la maternité), en 2008 on passe à 7 (dont 3 à la maternité), pour nos grands mères on parlait de 21 jours. Et avec Rachida Dati on parle de 1 jours :)

– En 1976 le congé maternité est de 14 semaines, en 2008, il est de 16.
   
Il y a encore pleins d’autres différences, mais j’ai trouvé ça intéressant de comparer l’évolution en 30 ans. Ce qui m’a le plus étonné est le chapitre sur l’alcool, mais c’est vrai qu’aujourd’hui on fait de plus en plus attention et on est de plus en plus suivie. Il me tarde de comparer l’éducation en 1977 avec celle d’aujourd’hui.

J’en profite aussi pour rendre hommage à Laurence Pernoud qui nous a quitté le 1er janvier de cette année.

 

Be first to comment

Notify via Email Only if someone replies to My Comment