LA ROCHE POSAY ET SES THERMES

La semaine dernière j’étais invitée à visiter les cures Thermales de la Roche Posay.  Je ne savais pas du tout ce que c’était, j’en avais entendu parler ici et là mais sans connaître précisément le comment du pourquoi de ces thermes.
J’ai donc passé un week-end, entourée d’autres blogueuses « mamans », dans les Thermes La Roche Posay. Petit village entre Touraine et Poitou, à 300 km de Paris. J’ai profité du spa, d’un massage et du Hamman… mais pas que.

Alors les Thermes c’est quoi ?
Mise à part le spa, ce lieu est avant tout un endroit de cure thermale exclusivement dédiée aux problèmes de peau, d’eczéma, de brûlures, mais aussi de psoriasis, des cicatrices et même de « post-cancer ». La Roche-Posay est la 1ère station européenne de Dermatologie Thermale.
On ne se l’imagine pas mais un quart des enfants est touché par l’eczéma. Plus ou moins sévère bien entendu. Mais il faut savoir que vous avez la possibilité, sur prescription médicale, et donc remboursée par la sécurité sociale, de faire une cure à votre enfant (6 mois minimum ). La cure thermale conventionnée par la sécurité sociale a une durée obligatoire de 3 semaines consécutives, comprenant 18 jours de soins.
Des cures « Libres » de 6, 12 ou 18 jours sont également réalisables hors remboursement Sécurité Sociale.

Pendant la cure, vous êtes suivis chaque jour par un dermatologue. Les soins sont exclusivement effectués avec l’eau de La Roche Posay, qui est une eau particulièrement riche en sélénium et silice qui ont des vertus anti-inflammatoires, cicatrisantes et apaisantes.

A La Roche posay  on rentabilise aussi son voyage en vous proposant aussi des ateliers pour apprendre à votre enfant à cohabiter avec son eczéma.
Atelier de pommadage, groupe de discussion, atelier pour éviter de se gratter, des ateliers d’expression liés aux problèmes à l’école, tout étant mis en œuvre pour ne pas se sentir démunis au retour de la cure. Et quand un enfant se rend compte qu’il n’est pas le seul dans cette situation, c’est quand même plus facile à vivre.
Ajoutez à cela des équipements adaptés dès le plus jeune âge dans un environnement proche de la nature et un Spa tout proche pour les mamans qui veulent souffler un peu, de quoi se détendre et déstresser dans un cadre agréable.

Durant les présentations j’ai été touchée et impressionnée par la gentillesse et l’empathie du personnel. On sent à quel point ils ont envie de soulager ces petits plus ou moins en détresse. J’ai été touchée en plein cœur et j’ai même versé ma larme (âme sensible de femme enceinte s’abstenir) devant le film projeté et ses témoignages d’enfants en souffrance (voici le lien si vous voulez le voir). Les pauvres petits choux qui ont souffert pendant des années sans savoir qu’on pouvait les aider. Pourquoi certains médecins n’ont pas réagi avant ? Alors que plus l’enfant est traité tôt, mieux la peau se répare et moins il soufre.
Aujourd’hui encore en 2016 nous sommes mal informés, mal guidés, alors que cette cure est quasiment prise en charge dans son intégralité par la sécurité sociale. (et ça coute moins cher que des années de tartinages de crèmes inutiles). Je vous invite à retrouver toutes les infos ici.

Après ces visites, j’ai profité un peu des jardins et du spa avec les copines. Un week-end détente sans enfants. Cela m’a permis de me reposer un peu et de prendre du temps pour moi après cette mauvaise période de nausées. Merci beaucoup aux « Thermes de Thermes de la Roche Posay pour cette invitation. En espérant que ça serve, et que toutes les blogueuses qui passeront là bas puissent passer le message sur cette cure, INDISPENSABLE pour certains de nos enfants.

thermes-la-roche-posay-09 thermes-la-roche-posay-10

thermes-la-roche-posay-05    thermes-la-roche-posay-08 thermes-la-roche-posay-07 thermes-la-roche-posay-06   thermes-la-roche-posay-04 thermes-la-roche-posay-03 thermes-la-roche-posay-02
thermes-la-roche-posay-12   thermes-la-roche-posay-11

Avec Nathalène et Florence

9 Comments

  • Répondre mai 30, 2016

    anais

    Merci pour ces informations! Touchés par l’eczéma pour mon 4 ans je comprends la détresse et en effet aucun médecin ne nous a informé de l’existence de cette cure (ni que ça pouvait venir du lait de vache! 4 semaines d’éviction et plus d’eczéma! Mais il reste les cicatrices. ..)

    [Reply]

    Eve Reply:

    tu peux peut être essayer de réparer les cicatrices par une cure, il est encore jeune, renseigne toi.

    [Reply]

  • Répondre mai 30, 2016

    Julie Breton

    Et bien voilà de l’information pratique et complète ! Lina a tendance à avoir des soucis de peau, elle a des plaques en ce moment…à voir comment cela évolue mais c’est bon à savoir :) Merci Eve !

    [Reply]

  • Répondre mai 31, 2016

    virginieG

    Ma fille de 2 ans et moi même faisons de l’eczéma, les médecins n’en ont rien à faire. Quand j’en parle à la pédiatre elle me dit d’acheter des crèmes émollientes (non remboursées) qui ne marchent pas. Le soucis c’est qu’elle fait des crises 3 jours sur 3 on va dire et jamais quand on a rendez-vous. De mon côté quand j’ai une crise je mets de la crème à base de cortisone mais c’est assé contraignant car il faut arrêter progressivement, pas toujours facile. Connaissant les douleurs que peuvent créer les démangeaisons ça me fait mal d’avoir transmis ça à ma fille et de la voire en souffrance, elle se grâtte à sang quand elle est dans le bain, du coup on n’en fait pas tous les jours.
    Virginie

    [Reply]

    Cecile Reply:

    L’arrêt des produits laitiers est très efficace contre l’eczéma, autres problèmes de peau et ORL notamment.
    Je te souhaite que ça s’arrange !
    Cécile

    [Reply]

  • Répondre mai 31, 2016

    Pauline

    Je voudrais juste partager ma petite expérience, aujourd’hui j’ai 22 ans, quand j’étais très jeune (deux ans et des poussières) je faisais des grosses crises d’asthme, j’ai failli y rester. Mes parents et les médecins étaient très inquiets de mon état et en ont eu marre de me donner de la cortisone et autre, ils donc emmené faire des cures thermales au Mont-Dore. J’en ai fait chaque été pendant 4 ans, mes parents m’accompagnaient, j’étais en soin tous les matins pendant trois semaines et on profitait de vacances en famille le reste de la journée. Depuis je suis guérie et je remercie infiniment mes parents d’avoir fait ce sacrifice pour me soigner surtout de s’être renseignés ! Les cures thermales peuvent soigner nombre de problèmes de manière douce, c’est tellement préférable à des médicaments !
    Eve, c’est un très bon post, merci :)

    [Reply]

  • Répondre juin 1, 2016

    Cecile

    L’arrêt des produits laitiers est très efficace contre l’eczéma, autres problèmes de peau et ORL notamment.
    Je te souhaite que ça s’arrange !
    Cécile

    [Reply]

  • Répondre juin 3, 2016

    Gaelle

    J’ai suivi ça sur Insta ;-)
    Les photos sont très jolies (avec la petite brioche ^^)
    Je sais que ces cures font beaucoup de bien pour l’eczéma, c’est bien que tu en parles, histoire que les mamans puissent le savoir !

    [Reply]

  • Répondre novembre 13, 2016

    lavioletteduloup

    Tiens je tombe par hasard sur cet article qui me rappelle bien des souvenirs. Mon fils a beaucoup souffert d’eczéma tout petit. L’eczéma est apparu alors que je l’allaitais encore et augmenté de manière exponentielle avec la diversification alimentaire. Nous en étions arrivé à un stade où il ne mangeait ni ne dormait plus correctement. J’avais commencé à me documenter sur internet et découvert l’existence de ces cures, mais le généraliste et le pédiatre étaient soit dubitatifs soit persuadés que les installations étaient inadaptées aux nourrissons. C’est finalement un allergologue qui nous l’a prescrite et je ne saurais trop le remercier ! Nous sommes partis à Saint Gervais ; il avait à peine un an la première fois.
    Et pour la première fois, mon fils et nous, parents, avons été pris en charge par du personnel compétent et spécialisé connaissant réellement le sujet sous tous ces aspects, y compris les plus terre-à-terre. Enfin il a pu retrouver une peau à peu près saine, dormir, manger, s’apaiser. Enfin nous avons eu des ordonnances et des conseils adaptés. Pas de miracles non plus : lors de la première cure nous avons eu recours à différents médicaments et à des corticoïdes en particulier, mais aussi appris à les manier, à les doser. Chez nous ils étaient inéfficaces, là ils fonctionnaient.
    Nous avons renouvelé l’expérience 3 ans de suite. Les années suivantes, le recours aux corticoïdes a été de moins en moins utile (pas du tout en cure, presque plus à la maison).
    Aujourd’hui il a 15 ans et n’a plus d’eczéma ou alors de manière exceptionnelle. Une peau toujours sèche et atopique, qu’il fait entretenir, mais rien à voir avec ses 3 premières années.
    Vive les cures : elles ont changé nos vies !
    Merci d’en parler et de diffuser de l’information à ce sujet. Le remboursement des cures est menacé…

    [Reply]

Leave a Reply

Notify via Email Only if someone replies to My Comment