DU TEMPS POUR ELLE

Quand on a un seul enfant c’est assez simple, notre temps lui est dédié. Quand on a 2 enfants, il faut se couper en deux. Et encore, dans mon cas avec des enfants proches c’était assez simple de m’occuper des deux en même temps. Puis quand le troisième arrive et qu’il faut couper ce temps en trois, ça devient un peu plus compliqué. Et c’est là que la culpabilité arrive. La fichu culpabilité de maman de ne pas passer assez de temps avec chacun.
Depuis que Marlo est arrivé je culpabilise de passer beaucoup de temps avec lui, en même temps je n’ai pas vraiment le choix étant donné son âge. Mais les grands eux, n’ont rien demandé. Alors j’essaie malgré tout de faire des choses pour eux, j’emmène les 3 en métro dans Paris pour leur faire différentes activités, au risque d’être un peu HS le soir en rentrant, je les prends le mercredi alors que je pourrais rester à la maison seule avec Marlo.
Et puis finalement je me rends compte aujourd’hui que je passe plus de temps à leur dire de ne pas se chamailler qu’à m’occuper d’eux. En grandissant (6 et 7 ans) ils ont de plus en plus envie de leurs propres jouets et de leurs propres activités.
Aujourd’hui j’avais un rendez-vous pédiatre pour Louison que je n’avais pas pu prendre un autre jour. École buissonnière oblige, Marius est donc resté à l’école et Louison seule avec Marlo et moi. Pendant que Marlo dormait, on a passé beaucoup de temps à discuter au calme avec Louison. Elle m’a raconté plein de choses sur l’école (c’est une grande pipelette), on a joué à la maîtresse, on s’est fait des coiffures et des câlins. Puis dans le métro et sur le chemin du pédiatre, main dans la main on s’est raconté des histoires.
Elle était contente de cette après midi avec moi (et un peu avec Marlo quand même) et moi aussi.
J’ai déjà fait des journées seule avec Louison et Marius, mais pas assez. Il faut que j’en refasse encore, d’abord pour connaître tous leurs petits secrets de la cours de récré…mais aussi pour mettre fin à cette fichu culpabilité.
Tiens d’ailleurs inconsciemment j’ai fait un billet sur Marius hier et un sur Louison aujourd’hui. Ou comment je ne supporte pas de faire plus pour un que pour l’autre :D

Enregistrer

12 Comments

  • Répondre février 23, 2017

    Debobrico

    J’imagine que ce n’est pas simple. Mais quand on fait au mieux, c’est déjà pas mal, non? T’es une super maman!!

    [Reply]

  • Répondre février 23, 2017

    matinbonheur

    Aujourd’hui j’ai passé une journée où j’étais vraiment dispo pour ma fille de 4 ans.

    C’était son anniversaire et j’avais tout mon temps pour elle, on avait un programme simple, mais on était toutes les deux et elle avait sa mère (et même son père à un moment) en exclusivité! Ce qui n’arrive pas si souvent avec deux enfants rapprochés, comme chez vous.

    Son frère s’est souvenu qu’une fois j’avais été le chercher à l’école un mercredi où je ne travaillais pas et je l’avais emmené au restaurant, juste nous les deux, manger des frites, un burger, « une compote au bouchon » et boire de l’eau à la fraise.

    Je lui ai dit que la prochaine fois je le referai, rien qu’avec lui.

    C’est pas la quantité, c’est la qualité qui compte m’a-t-on encore dit récemment.

    [Reply]

  • Répondre février 24, 2017

    Daphné @ Be Frenchie

    Oh oui, même si j’adore être en famille, j’essaie aussi de passer du temps seule avec chacun de mes garçons.

    Je rentre d’ailleurs d’un road trip en Thaïlande seule avec mon grand. Le plus dur, c’est de ne pas culpabiliser mais je me dis que l’essentiel est de leur donner à chacun ce dont ils ont besoin.

    [Reply]

  • Répondre février 24, 2017

    gaelle

    la première photo de vous 2 est canon vraiment, quelle photogénie !!!!!! Alors franchement no guilt Eve !!!!!

    [Reply]

  • Répondre février 24, 2017

    Blog du Dimanche

    Un si joli billet ! <3
    Je te comprends et je compatis ! Bravo, super maman <3

    [Reply]

    Eve Reply:

    Merci poulette !

    [Reply]

  • Répondre février 24, 2017

    bldine

    Mon Osthéo m’a dit la semaine dernière qu’on visualisait parfois à tord l’amour comme un gâteau : on le divise et du coup il y a moins d’amour s’il y a plusieurs enfant … alors qu’en fait, il faut visualiser une chaudière : elle rayonne quelque soit le nombre d’enfants … depuis, je médite ça ! ;)

    [Reply]

    Eve Reply:

    hey hey pas mal ;)

    [Reply]

  • Répondre février 24, 2017

    maman est occupée

    C’est important de passer du temps avec chaque enfant, ça permet de mettre l’accent sur leur individualité et c’est toujours source de confidences et de conversations super !

    [Reply]

    Eve Reply:

    Merci :)

    [Reply]

  • Répondre février 27, 2017

    Noo

    Je te comprends tout à fait étant également maman de 3 enfants.
    On m’a toujours dit, et je trouve que c’est assez juste, que le 2ème occupe la place la plus ingrate lorsque les 3 ont un âge rapproché; car on a passé beaucoup de temps avec le 1er, un peu moins avec le 2ème et on en passera beaucoup plus avec le 3ème (dernier de la fratrie et notre dernier bébé).
    Tu as complètement raison d’essayer de passer du temps avec chacun car chacun a besoin de sa maman, peu importe l’âge.

    Profite bien!

    [Reply]

  • Répondre février 28, 2017

    Laetitia

    Coucou, ici, pour essayer de remédier à cette situation, nous avons mis en place plusieurs choses. D’abord, une fois par mois, je vais en chercher un à l’école pour un petit repas de midi en tête à tête. Ensuite, une fois par trimestre, on part chacun avec un enfant pour le week-end : à côté de la maison ou plus loin, peu importe finalement, tant que c’est en duo. Cette organisation peut paraître « rigide » mais elle m’a permis de ne pas me laisser dépasser par le temps qui passe sans trouver le temps d’organiser ces petits moments. J’imagine que les choses sont encore plus compliquées à 3 …. Courage !

    [Reply]

Leave a Reply

Notify via Email Only if someone replies to My Comment