CES PETITS RIENS

 petits-riensJe m’étonne encore de voir les enfants s’extasier sur un tout petit rien qui ne m’aurait même pas interpellé. Trop blasée peut être ?
Nous avons 25, 30, 40 ans de vie. On a tout vu, tout connu tout entendu.

Mais eux ? Ils découvrent tout encore.

Ou comment le billet de Marjolaine m’a fait quelque chose. Comment un si petit dessin peut-il tout changer dans la journée d’un enfant ?

C’était vendredi dernier et ça a tout changé.

Pour la rentrée de Louison j’ai tenté l’expérience, en plus du rituel du dessin j’ai fait le dessin dans le creux de la main. On a discuté, j’ai expliqué…puis c’était fini, les larmes sont parties.
J’ai vu ma Louloute dans sa classe avec sa petite main droite serrée et sa petite main gauche qui me faisait coucou avec un grand sourire.
J’avais retrouvé le sourire moi aussi.

On imagine pas assez à quel point un petit rien pour nous peut être grand pour eux. Cet avion dans le ciel qui laisse une trace qu’on avait à peine entrevu mais que eux admirent, ce camion de poubelles qui passe tous les matins et qui fait un effet fou, ces petites boules de chocolats dans le yaourt qui égayent un repas, ce petit doudou « môche » trouvé en vide grenier qui console des pleurs, 4 petits playmobils qui font toute la joie d’un garçon, ce bébé escargot croisé en chemin qui retrouve sa maman, cette patate en forme de cœur, la voiture rose du voisin…

Ces petits riens qui font tout.

petits-riens-02

ps : C’était mon petit billet un peu fleur bleu du jour. Bon mercredi :)

15 Comments

  • Répondre septembre 17, 2013

    Anne-Laure

    C’est bon de reprendre du temps pour s’émerveiller de ces petits riens que l’on ne voit même plus dans nos vies stressées d’adulte. Ici aussi on regarde les escargots qui escaladent les feuilles vertes, les toiles d’araignées couvertes de gouttes de pluie, les petits cailloux aux formes extraordinaires, le miel et des étoiles dans le yaourt la vanille, les pépites de chocolat collés avec la pate tartiner sur le gâteau tout simple qui devient un superbe gâteau à leurs yeux. Oui c’est doux de se repencher sur le monde avec des yeux d’enfant.
    Par contre je ne suis pas d’accord on est loin d’avoir tout vu à 30, 40 ou même 100 ans. C’est la magie de la vie de nous faire de belles découvertes chaque jour. Bises et bon mercredi !

    [Reply]

    Eve Reply:

    c’est joliment dit, merci Anne-Laure ! Bisous

    [Reply]

  • Répondre septembre 17, 2013

    Céline

    Je note le rituel du dessin pour l’année prochaine !!! :)
    Et c’est vrai, quel bonheur de les voir s’extasier devant les petites choses simples de la vie !

    [Reply]

  • Répondre septembre 17, 2013

    Marjoliemaman

    :) Depuis que j’ai des enfants, j’ouvre encore plus grand les yeux je crois. Et merci pour le lien, moi c’est Marjolaine ;)

    [Reply]

  • Répondre septembre 18, 2013

    the blue school

    les enfants me font tout revoir au travers de leur yeux, et ça me rend plus heureuse de voir de l’extraordinaire dans tout!

    [Reply]

  • Répondre septembre 18, 2013

    Clém

    Jean-Louis Aubert avait raison ;)) bon mercredi ^^

    [Reply]

  • Répondre septembre 18, 2013

    debobrico

    A la maison, on a glissé un petit coeur découpé dans de la feutrine dans la poche et on a mis le tee shirt de pomiper (car les pompiers c’est bien connu n’ont pas de chagrin)… ça a marché!!

    [Reply]

  • Répondre septembre 18, 2013

    miss thelma

    ho que c’est bien tes billets fleurs bleus! joli post…

    c’est bien que tu aies trouvé la solution pour ta petite et que ses matins se passent bien…

    [Reply]

  • Répondre septembre 18, 2013

    annouchka

    J’ai adoré l’idée de Marjo aussi ! Pour l’instant je n’ai pas eu besoin de le faire, mais qui sait, ça viendra probablement un jour, et je tâcherai de m’en souvenir ! Je suis heureuse que ça ait fonctionné avec Louison en tout cas ;)

    [Reply]

  • Répondre septembre 18, 2013

    marjoetcie

    c’est joli ce message.
    il fait du bien au coeur.
    moi grâce à mon fils qui s »émerveille aussi d’un rien, j’ai découvert, parce que lui prend le temps de regarder les choses, que les bigorneaux avancent sur le sable.
    j’en parle sur mon blog.
    tu n’imagines pas à quel point ce moment de découverte plein de poésie a fait du bien à toute la famille dimanche.
    bravo louison!

    [Reply]

  • Répondre septembre 18, 2013

    cecy

    souvent j’observe le ficus qui surplombe mon bureau, j’observe les nouvelles feuilles, les nouvelles branches
    je suis de nature contemplative, j’ai transmis cela à mes petits, je crois…
    il est bon de se poser !
    et merci pour l’astuce du petit dessin, ça pourrait aider le plus petit à surmonter sa crainte de l’orthophoniste… :)

    [Reply]

  • Répondre septembre 18, 2013

    Contes Graphiques

    Moi j’adore ton côté fleur bleue :) Bises et bonne journée!

    [Reply]

  • Répondre septembre 18, 2013

    Sophie

    ouais ben j’ai eu ma p’tite larme . c’est vraiment beau aussi quand t’es fleur Bleue. je suis contente que ta louloute ne pleure plus . je t’embrasse fort

    [Reply]

  • Répondre septembre 20, 2013

    madamezazaofmars

    Tout ceci me laisse penser que je suis encore une enfant et ça me plait assez

    [Reply]

  • Répondre novembre 14, 2013

    virginie

    Je reprends ma lecture où je l’avais laissé après une période éprouvante et tombe sur ce billet…Je dois être fleur bleue aussi car j’ai les larmes aux yeux à la lecture de ton post. C’est vrai que nos loulous ont la capacité de s’émerveiller de peu et c’est tellement dommage que nous,adultes ,perdions cette faculté. C’est bon d’essayer alors merci de le rapeller ici!

    [Reply]

Leave a Reply

Notify via Email Only if someone replies to My Comment